Le renouveau de la planète

Avez-vous remarqué ou analysé comment faisait votre corps pour supprimer ou maltraiter un potentiel virus ou parasite présent dans votre organisme ? L’hypothalamus, thermostat corporel, augmente la température du corps, créant un environnement propice à sa disparition. Et si notre planète faisait pareil ?

Cela pourrait être le synopsis d’un film de science-fiction où la Terre serait animée d’une volonté propre et dans ce cas, il serait bien évident que l’espèce humaine vivrait ses derniers moments sur une planète qu’elle maltraite depuis maintenant de nombreuses années. Dans ce scénario, il serait tout aussi évident que les changements brutaux de températures, tantôt très chaudes, tantôt très froides, seraient un plan savamment établi pour se débarrasser de son principal parasite.

Depuis l’aube des temps, l’être humain a transformé ce qu’il touchait, du simple galet devenant une pointe de flèche, au smartphone, en passant par l’électricité ou la forge complexe. Le problème ? Trouver l’équilibre entre utilisation et exploitation, rester en harmonie avec ce que la Terre nous propose, ce qu’elle renouvelle et ce qui est perdu. Et à travers cette frise temporelle, nous avons nous-même perdu cette notion de respect au profit des profits.
Et au nom d’une richesse virtuelle, nous maltraitons désormais nos semblables, pensant de manière puérile que notre valeur se chiffre en dollars et que nous sommes omnipotents.

Non, réellement, le jour où la planète atteindra un état de conscience, nous verrons assez rapidement que les valeurs de respect étaient primordiales, mais avec ou sans nous, la Terre continuera de tourner.

Michaël Crofte

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to DearFlip WordPress Flipbook Plugin Help documentation.